Sources d'Inspiration

The weight of One Self – Sauveur ou Fardeau ?

Face aux épreuves l’Homme est son propre sauveur ou son propre fardeau.

Devant la passerelle du Palais de Justice à Lyon, ville chère à mon cœur, se dresse une nouvelle statue. Les deux visages sont identiques. Elle s’appelle « The weight of One Self » et est l’œuvre de Michael Elmgreen & Ingar Dragset. L’homme porte son double. Cette statue a pour signification que face à la justice l’Homme est son propre sauveur ou son propre fardeau. Je vous dirais que c’est aussi vrai face aux difficultés de la vie. Il est tellement facile de laisser son mental se perdre dans un cercle vicieux qui mènera à notre perte.

Un exemple ? Rien de plus simple. Il y a quelque chose qui cloche dans mon couple. Je ne me sens pas aimée car on ne me donne pas les gestes de tendresse ou les mots d’affection que j’attends. En effet j’ai le rêve fou que mon mari ait des pouvoirs magiques et puisse lire dans mes pensées afin de connaitre mes attentes sans que je les exprime. Enfin… Bref…Du coup je focalise sur mes frustrations sans me rendre compte de tous les efforts qu’il peut faire sur d’autres aspects comme de rentrer tôt tous les soirs pour être avec moi. Mon mental me rend obsédée par la situation et dépendante. Ma personnalité fondamentale change et mon mari s’éloigne. Je suis dans ce cas très précis mon propre fardeau.

Prenons un autre exemple plus basique. Je rentre du boulot fatiguée et irritée. Je ne prends pas le temps de décompresser par moi-même et je ramène donc cet état d’esprit à la maison. Ma fille qui est une vraie éponge le ressent. Elle s’excite. Ne m’ayant pas vue de la journée elle me sollicite. N’étant pas aussi patiente que d’habitude je m’agace et le ton monte… Pourtant, C’est moi qui ai créé cette atmosphère de fin de journée. Ni ma fille ni moi ne profiterons de ces 2 ou 3h précieuses ensemble.

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.

Votre volonté d’atteindre un but, d’être positif et optimiste fera de vous votre propre sauveur. Ce n’est pas évident face aux galères de la vie de garder ça en tête. Mais pourtant c’est la meilleure façon de rebondir. En effet, si je suis mon sauveur je me dis que je vais prendre 30 minutes pour décompresser sous la douche, au sport ou à méditer. Je récupère ma fille complètement relâchée et disponible.

Dans le cas de mon couple, en prenant du recul je me rends compte qu’il serait beaucoup plus bénéfique  si je trouvais d’abord moi-même la clé de mon propre bonheur…Sortir de ma dépendance.  Il est ici beaucoup plus difficile d’être son sauveur sur la durée. Cela demande de l’endurance. Mais cet énorme effort m’a conduite aujourd’hui à une toute nouvelle dimension de ce que mon mari et moi pouvons nous apporter. Mais ça c’est une autre histoire…

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté (Winston Churchill). C’est en prenant du recul et en essayant de rester optimiste dans chaque épreuve que l’on peut retourner complètement une situation : Passer du cercle vicieux au cercle vertueux. Essayez et vous verrez que vous serez surpris ! Nos proches peuvent même être entrainés !

Et vous qu'en pensez vous ?