Sur ma Route

Le Perchoir : Lorsque le Projet de l’Autre Compte Autant que Notre Propre Projet

Je n’ai pas besoin du soutien inconditionnel de mes parents pour croire en mon projet.

« Maman, j’ai commencé à écrire un livre. Ah très bien ma fille ! J’espère que tu fais attention à l’orthographe… ». Voilà ce qui est ressorti ma conversation d’hier soir, sur l’avancée de mon projet, avec mes parents. Par le passé, cette réponse m’aurait profondément affectée. Mais hier, j’ai simplement pris cela avec le sourire, en me disant que mes parents n’étaient pas encore prêts à me soutenir sur ce genre de sujet.

Et ce n’est pas grave. Car, en y réfléchissant bien, je suis celle qui a travaillé sur elle lors de ces 2 dernières années et non eux. Je ne peux donc pas attendre d’eux qu’ils réagissent différemment de ce qu’ils ont toujours fait. En revanche, je suis celle qui peut prendre les choses différemment, aujourd’hui. Et finalement, je me rends compte que je n’ai pas besoin du soutien inconditionnel de mes parents pour croire à mon projet. Je vais essayer, ici, de vous en expliquer la raison.

Lire la suite « Le Perchoir : Lorsque le Projet de l’Autre Compte Autant que Notre Propre Projet »

Sur ma Route

Mais où est Passé le Facteur Humain???

Ce que j’aime avant tout c’est le côté humain de mon travail.

Jusqu’ici, je ne vous ai jamais parlé de mon travail… Aujourd’hui, il est temps ! Je suis employée par une entreprise Suisse Allemande basée dans la région de Zurich. Magnifique région … Je travaille dans cette boîte depuis 2009. J’y ai commencé comme support technique pour la filiale française. Très vite, il m’a été offert de nouveaux chalenges que j’ai acceptés avec beaucoup de gratitude et d’enthousiasme. En passant par une mission commerciale sur la France puis un rôle de responsable produits aux Etats Unis. Aujourd’hui, j’ai la chance d’être basée en Suisse comme responsable du coaching stratégique de nos commerciaux dans le monde.

Ce que j’aime dans mon boulot ? Si vous connaissiez ma boîte, vous pourriez vous dire que ce sont les applications et les secteurs industriels que nous couvrons. Mais ayant changée depuis ces dernières années, ce n’est plus le cas. Ce que j’aime avant tout c’est le côté humain de mon travail. Tout d’abord, pour moi-même, avec un dépassement de soi qui se renouvelle sans cesse. Mais aussi ce travail unique, en équipe, avec des gens localisés dans le monde entier. J’ai la chance de pouvoir aller régulièrement en Chine, au Japon ou en Corée. J’y étais d’ailleurs en Novembre si vous vous rappelez. J’aime ce défi de partager et apprendre des autres cultures pour m’adapter à elles. Comment voulez-vous coacher ou motiver des gens si vous ne les comprenez pas ?

Où est passé le facteur humain ???

Bref, j’aime toujours autant mon job. Cependant, je sens grandir, de jour en jour une atmosphère compétitive et sous pression. Performance, performance, performance… Lire la suite « Mais où est Passé le Facteur Humain??? »