Sur ma Route

Mes Angoisses – De la Boule de Plomb à la Bulle de Savon.

Il y a un an encore, elle pouvait me ronger à petit feu pendant des semaines entières.

Cette fichue boule au ventre… Je l’ai laissée guider ma vie tellement de fois… Elle était là à chaque trahison, à chaque chamboulement dans ma vie, à chaque jugement…Jugement des autres envers moi, jugement de moi envers les autres et moi-même. Il y a un an encore, elle pouvait me ronger à petit feu pendant des semaines entières. Me conduisant à des pensées et comportements complètement irrationnels guidés par la peur, étouffant parfois mon proche entourage et nuisant à mon sommeil et mon appétit. Bref, … m’empêchant de VIVRE.

À la naissance de ma fille ou après chaque discussion difficile avec mon mari, elle était là… A chaque simple petite perte de contrôle, elle était là aussi ; Pour un retard de 15 minutes à un rendez-vous, pour une facture impayée, pour un plan qui ne se déroule pas comme prévu… elle était là. Et oui, surprise !! Il y a encore un an, j’étais une angoissée quasi chronique qui cachait bien son jeu du monde extérieur en gardant tout bien en contrôle à l’intérieur… Intérieurement, je laissais cette petite boule de plomb dans l’estomac prendre beaucoup trop de place… Toute la place.

Plutôt que de me battre contre elle, j’essaye de l’accepter puis de l’écouter et, enfin, de comprendre ce qu’elle a à me dire.

Aujourd’hui je fais de cette boule au ventre mon plus gros combat. Enfin, non… Plutôt que de me battre contre elle, j’essaye de l’accepter puis de l’écouter et, enfin, de comprendre ce qu’elle a à me dire. Je l’avoue, c’est très dur de reprogrammer des comportements qui vous habitent depuis 32 ans. Mais je progresse, à mon rythme, grâce à la méditation. C’est, d’ailleurs, la raison principale de mon engouement pour cette pratique.

Oui, bien sûr, mon estomac se noue toujours pour les même raisons aujourd’hui, mais ma petite boule de plomb pose de moins en moins ses valises. Parfois elle ne fait que passer très brièvement pour me protéger ou m’alerter de quelque chose. Puis, elle s’évapore, telle une bulle de savon, beaucoup plus rapidement pour me permettre de VIVRE et avancer. Pour me permettre de lâcher prise, continuer à agir et prendre mes décisions par amour et non pas par peur.

Le jour où ces angoisses  ne seront plus que bulles de savon alors je saurai que je nous ai pardonnés…

Ce qu’elle me dit aujourd’hui ? Elle me dit que je ne suis pas encore prête à vous livrer l’histoire de mon couple car, justement, ma chère boule au ventre ressurgit de temps à autre. Elle surgit à cause d’un mot, d’un objet, d’une chanson… et me ramène, de temps en temps, dans le passé, à mon ancien mal être et mes anciens doutes. Et pourtant mon présent n’est que pur bonheur… C’est un travail personnel intérieur qu’il me faut continuer. Ce n’est absolument pas la responsabilité de mon mari qui aujourd’hui m’apporte tout pour être heureuse.

C’est à moi de comprendre le besoin qui se traduit derrière mon angoisse et de l’exprimer clairement sans reproche. Je sens, doucement, les progrès grandir,  grâce à cette merveilleuse nouvelle capacité d’échange que nous n’avions jamais connu jusqu’ici. Le jour où ces angoisses ne surviendront plus aussi fortement ou qu’elles ne seront plus que bulles de savon alors je saurai que je lui ai pardonné, que je me suis pardonnée, que je nous ai TOTALEMENT pardonnés…Je pourrai alors  partager avec vous cette très belle histoire.

Je me fais une promesse aujourd’hui ; c’est de continuer à travailler sur moi pour ne plus laisser mes angoisses décider de ma vie à ma place. Vous aussi, dans votre journée à 100 à l’heure, prenez au moins 5 minutes pour vous poser et vous écouter.

Et vous qu'en pensez vous ?