Sur ma Route

Mais où est Passé le Facteur Humain???

Ce que j’aime avant tout c’est le côté humain de mon travail.

Jusqu’ici, je ne vous ai jamais parlé de mon travail… Aujourd’hui, il est temps ! Je suis employée par une entreprise Suisse Allemande basée dans la région de Zurich. Magnifique région … Je travaille dans cette boîte depuis 2009. J’y ai commencé comme support technique pour la filiale française. Très vite, il m’a été offert de nouveaux chalenges que j’ai acceptés avec beaucoup de gratitude et d’enthousiasme. En passant par une mission commerciale sur la France puis un rôle de responsable produits aux Etats Unis. Aujourd’hui, j’ai la chance d’être basée en Suisse comme responsable du coaching stratégique de nos commerciaux dans le monde.

Ce que j’aime dans mon boulot ? Si vous connaissiez ma boîte, vous pourriez vous dire que ce sont les applications et les secteurs industriels que nous couvrons. Mais ayant changée depuis ces dernières années, ce n’est plus le cas. Ce que j’aime avant tout c’est le côté humain de mon travail. Tout d’abord, pour moi-même, avec un dépassement de soi qui se renouvelle sans cesse. Mais aussi ce travail unique, en équipe, avec des gens localisés dans le monde entier. J’ai la chance de pouvoir aller régulièrement en Chine, au Japon ou en Corée. J’y étais d’ailleurs en Novembre si vous vous rappelez. J’aime ce défi de partager et apprendre des autres cultures pour m’adapter à elles. Comment voulez-vous coacher ou motiver des gens si vous ne les comprenez pas ?

Où est passé le facteur humain ???

Bref, j’aime toujours autant mon job. Cependant, je sens grandir, de jour en jour une atmosphère compétitive et sous pression. Performance, performance, performance…C’est d’ailleurs ce dernier point qui me chagrine et qui me pousse à écrire cet article. C’est un cri du cœur général. Où est passé le facteur humain ??? Dans cette société à 1000 à l’heure où tout va très vite, nos entreprises veulent toujours plus. Rester stable ne suffit pas. Il faut croitre et croitre vite, innover, tout en étant de plus en plus performants. Il faut acheter de nouvelles compagnies et les intégrer le plus rapidement possible tout en faisant face à une concurrence de plus en plus nombreuse et de plus en plus féroce…

N’aurions-nous pas oublié une chose essentielle… Quelqu’un se retourne-t-il pour voir si ces personnes suivent le rythme ? Une compagnie peut-elle vraiment être performante sur le long terme si les dirigeants qui mènent la barque ne se retournent pas pour voir si les passagers sont toujours bien à bord ? Et oui… Nous oublions que les 500, 1000, 10 000 employés sont des êtres humains et non pas des machines…

Nous, êtres humains, nous sommes affectés par tout ce stress et ne pouvons pas toujours y faire face seuls, sans aide ou sans écoute. Sans oublier le lot de crises et d’épreuves que la vie personnelle met sur notre route et auxquelles il faudrait pouvoir faire face tout en étant performant au travail … Tout cela nous touche au plus haut point… Et personne n’y échappe. On y passe tous. Et, malheureusement, le management de nos entreprises a tendance à réagir quand il est déjà trop tard : désengagement total, démission ou pire, burnout.

Le courage c’est de rester et d’essayer de changer les choses à notre niveau.

J’aime ma boite. Elle a toujours pris grand soin de moi. Cependant, je suis frustrée car elle pourrait accomplir bien plus si on se donnait VRAIMENT la peine de prendre soin des gens qui y travaillent. Et ce du point de vue management mais aussi au cœur des équipes même… Le vrai courage pour moi aujourd’hui ce n’est pas de partir… Partir pour faire face aux mêmes problèmes dans une autre boîte ? Non. Le courage, c’est de rester et d’essayer de changer les choses à mon échelle.

J’ai l’espoir que l’effet d’onde de la petite goutte d’eau que je suis puisse petit à petit améliorer les choses. Je suis loin d’être parfaite et je suis consciente de me pas être toujours des plus commodes… Je l’avoue… je suis têtue et j’aime aller au bout de ce que j’entreprends… Bon soit… En revanche, j’essaye d’apporter une pincée d’empathie, d’humour, de gratitude et d’entraide au milieu de tout ça…

Si vous aussi vous travaillez dans une entreprise où tout va de plus en plus vite, pensez-y. Faites une pause au milieu de votre journée à 1000 à l’heure pour vous demander comment vous pouvez contribuer à un retour de ce facteur humain… Peut-être serez-vous, vous aussi, la goutte d’eau qui doucement fera se répandre une onde positive qui saura faire la différence…

Un commentaire sur “Mais où est Passé le Facteur Humain???

  1. Bravo Marine! Tu me surprends un peu par ton message, mais il exprime exactement mon point de vue.
    Le monde deviens de plus en plus fou, et il est vrai qu’il n’est pas facile d’être une goutte d’eau douce au millieu de l’océan salé mais elle existe et donne cette lueur d’espoir que certaines choses peuvent changer. Car par chance l’espoir fait vivre bien que sa deuxième definition est que l’espoir est la consolation des imbéciles.
    Mais une chose est sûre nous ne sommes pas des imbéciles seulement des individus qui se posent quelques questions et ont le courage d’exprimer leur point de vue.
    Salut ! De

Et vous qu'en pensez vous ?