Boîte à Outils

Les 4 Accords Toltèques

Il s’agit d’un travail sur soi, quotidien, selon les quatre principes suivants …

Les 4 accords Toltèques m’ont été révélés par le livre de Don Miguel Ruiz du même nom. Il s’agit, en fait, d’une philosophie de vie datant de la période postclassique de la chronologie méso-américaine. Elle aurait pour maîtres les Toltèques qui, selon certaines légendes, seraient à l’origine de toutes civilisations et auraient vécu au Mexique. Cette philosophie nous montre les quatre piliers fondamentaux d’un idéal vers lequel nous devrions tendre, du mieux possible, afin de vivre dans le bien être, la confiance en soi, l’épanouissement et l’amour. Qui ne serait pas à la recherche d’un tel équilibre ? Mais si c’était si facile que ça, notre planète irait bien mieux… Vous ne pensez pas ? Malheureusement, il faut bosser les enfants ! Il s’agit d’un travail sur soi, quotidien, selon les quatre principes qui vont suivre.Que ma parole soit impeccable.

C’est ici un sujet assez vaste car il englobe, tout d’abord, ce que nous pensons de nous-même. Il s’agit donc, en premier lieu, de ne pas nous juger nous-même. Mais cela comprend, aussi, le bon respect de mes valeurs propre ; Si je dis « oui », c’est que pense « oui ». Nous ne devrions donc pas faire les choses uniquement pour être aimés, pour plaire ou par peur. Et enfin, le sens qui saute le plus aux yeux ; Je dois arrêter de juger les autres, d’être blessante pour me valoriser ou par principe. Très difficile à appliquer quand on y pense. Surtout pour une personne, comme moi, qui a un égo qui prend beaucoup de place.

Quoi qu’il arrive, ne jamais le prendre personnellement.

Ce point là est toute l’histoire de ma vie. J’ai souvent fait croire que j’avais une carapace bien épaisse et que rien ne pouvait m’atteindre. Et pourtant, chaque critique, chaque moquerie, chaque jugement me touchaient profondément. J’y travaille encore. Je progresse petit à petit. Je ne dois pas non plus prendre personnellement un échec ou une bourde… je ne suis pas ce que je possède ou ce que je fais…

Ne pas faire de supposition.

Et oui, nous nous faisons toujours un bon paquet de scénarios dans nos têtes afin de comprendre les autres, d’anticiper le futur… Mais, des suppositions, nous nous en faisons aussi en mettant des attentes sur les autres sans jamais clairement les exprimer. Un exemple basique ? J’ai attendu très longtemps que mon mari me surprenne avec un bouquet de fleurs mais je ne lui avais jamais vraiment dit que ce geste me ferait plaisir. Je partais du principe que s’il m’aimait vraiment, il devait le savoir ou le deviner. Ca coule de source non ? Ou pas … De son côté, lui, supposait que je n’étais pas du tout touchée par ce genre de gestes romantiques et ne s’est absolument jamais posé la question.  Nous pourrions retrouver ce genre situations à tous les niveaux : familiaux, amoureux, amicaux, professionnels. Résultat : frustrations, déceptions, malentendus… bref l’espace pour bon nombre d’émotions bien négatives. Je suis aussi une grande championne pour ça…

Faire toujours de son mieux.

C’est l’accord qui me convient le mieux. J’accepte de faire toujours de mon mieux. Je ne pourrai pas respecter parfaitement tous les accords. La vie fera tout pour mettre des obstacles, des épreuves sur notre route afin de tester notre volonté. Alors, j’accepte de prendre un jour après l’autre. J’accepte de, chaque jour, me dire que je vais respecter mes accords du mieux possible. Et j’accepte, à chaque fin de journée, que, quoi qu’il arrive, j’aurais fait de mon mieux.

Ca me semble assez logique tout ça non ? Allez on essaye ensemble et on en reparle plus tard !!!

N’oubliez pas de revenir partager avec nous votre avis ou retour d’expérience.

Et vous qu'en pensez vous ?