Sur ma Route

Je ne Suis pas Parfaite… et Heureusement !!!!

J’ai eu toute ma vie la fâcheuse tendance à toujours viser la perfection

Mon plus grand combat à l’heure actuelle est d’accepter de ne pas être parfaite. J’ai eu toute ma vie la fâcheuse tendance à toujours viser la perfection et faire en sorte que tout le monde m’apprécie. Il faut que je tienne mes promesses, que je ne fasse pas d’erreur… Vous imaginez la pression afin d’avoir le contrôle sur tout ça ? J’ai toujours, du coup, attendu la perfection des autres : mon mari, ma fille, mes parents, mes amis, mes collègues… Cela m’a valu un enchaînement de grandes déceptions car devinez quoi : Personne n’est parfait et heureusement !!!

Il faut que j’accepte que je n’ atteindrai jamais  ma « meilleure version « . Il me faut m’ accepter et m’aimer telle que je suis, y compris mes meilleurs défauts. Et une bonne fois pour toutes,  il me faut me laisse respirer. J’ai le droit à l’erreur et les autres aussi. Je dois laisser tomber le jugement que j’ai de moi même et des autres. Ce jugement ne m’aidera pas à avoir une meilleure estime de moi même, au contraire. A l’inverse, en acceptant de ne pas être parfaite alors, petit à petit, je me déferai du jugement que les autres ont de moi. A terme, cela ne devrait plus m’atteindre. Cela devrait juste glisser sur moi.

J’accepte la grande aventure d’être moi…

En pratiquant cette acceptation de ne pas être parfaite et le lâcher prise, alors je me préoccuperai beaucoup moins du futur. Si j’accepte de laisser place à l’imprévu, j’accepte que ce soit pour le meilleur ou éventuellement pour le pire. Mais le pire est-il vraiment si grave que ça ? On a souvent tendance à le dramatiser. C’est notre esprit qui en fait toute une montagne.

Enfin, si j’accepte de ne pas être parfaite alors j’accepte de pouvoir décider de mes priorités. J’accepte que potentiellement certaines choses ne seront pas faites, ou pas parfaitement faites. Voire que certaines promesses ne seront pas tenues. Cela me permettra de laisser de l’espace au plus important … MOI … Peut être simplement accepter de ne RIEN faire pour un moment.

En résumé et comme le disait si bien Simon de Beauvoir : J’accepte la grande aventure d’être moi ! C’est parti !

Et vous qu'en pensez vous ?